:: Accueil

:: Histoire d'une passion

:: Historique et Standard

:: Etalons

:: Lices

:: Portées - Chiots

:: Prévisions chiots

:: Nos disparus

:: Nos retraités

:: Livre d'or

:: Liens

Elevage des Arvernes Suisses
Patrick RASSAT
Le Champ des Bancs
63930 LA RENAUDIE
AUVERGNE - FRANCE

Tél : +33 (0) 4.73.72.57.07.
Mobile : +33 (0) 6.59.10.09.35.

E-mail :
arvernes.suisses@gmail.com

© 2006 : reproduction interdite
Tous droits réservés.

:: Historique :: Standard ::

L’Association Française des Bouviers Suisses est chargée de gérer la cotation des bouviers bernois en France et de transmettre les résultats à la Société Centrale Canine. On trouvera dans tous les bons livres de la race et dans la revue du club de race, le détail de cette cotation. Pour moi, c’est très important ; j’estime que c’est le gage du maintien et de l’amélioration de la qualité du cheptel. Il me semble qu’on ne doit pas se satisfaire des explications alambiquées et sans fondement de certains qui cherchent à relativiser le rôle de cette évaluation prétextant, parce que cela les arrange bien, qu’un chien juste confirmé (côté 1) est de valeur au moins équivalente à un chien côté.
Je pense qu’il faut privilégier les mariages côtés au minimum 3 (2 + 1), voire même les mariages dont les deux parents sont au minimum côtés 2.

La grille de cotation est établie de 1 (plus petite cotation) à 6 (cotation la plus élevée). Elle prend en compte un certain nombre de facteurs (morphologie, résultats d’exposition, succès au test de caractère, niveau de la dysplasie de la hanche, résultats de la descendance) plus ou moins nombreux selon le niveau de cotation.

COTATION 1 : CONFIRME = 1/6. Le chien est présenté dans une exposition nationale ou internationale, à une régionale ou la nationale d’élevage ou à une simple séance de confirmation, à un juge français qui va déterminer si le chien est conforme au standard et exempt de défauts éliminatoires.
A cet endroit, je rejoins pleinement celles et ceux qui prônent la suppression de la confirmation qui n’est pas en soi une épreuve satisfaisante pour permettre l’amélioration d’une race. D’une part parce que le chien peut être confirmé par n’importe quel juge ne connaissant pas spécialement la race. D’autre part parce que cette approche est réductrice, ne prenant pas en compte des facteurs très importants liés notamment à la santé et au caractère.

Dans certains pays comme l’Allemagne par exemple, la confirmation n’existe pas. Par contre, pour qu’un chien de race, mâle ou femelle, puisse avoir une descendance inscrite au livre des origines, il faut qu’il ait obtenu du club de race une mention l’autorisant à se reproduire, après avoir subi un certain nombre de tests (morphologie, caractère, niveau dysplasie) auprès de juges experts de la race. A mon sens, ce système est préférable au système français qui permet à deux géniteurs, simplement confirmés par un juge non spécialisé, à reproduire une descendance inscrite à titre provisoire au Livre des origines Français.


COTATION 2 : 1er CHOIX = 2/6
Pour être côté(e) 2, il faut, pour un(e) chien(ne) confirmé(e), qu’il(elle) ait obtenu, en étant âgé de 15 mois au minimum, le qualificatif EXCELLENT dans une exposition, nationale ou internationale, Spéciale de Race, Régionale d'élevage, Nationale d'élevage ou Championnat de France, (en classe jeune, intermédiaire, ouverte ou champion) sous 2 juges différents, qu’il(elle) ait réussi le test de caractère (organisé par le club de race), qu’il(elle) ait obtenu les lettres A ou B à la lecture officielle de dépistage de la dysplasie de la hanche (HD), qu'une lecture officielle de dépistage de la dysplasie des coudes (ED) ait été faite sans condition de résultat et qui soit titulaire d'un pedigree complet (parents, grand-parents et arrières grand-parents).


COTATION 3 : SELECTIONN É(E) = (EXCELLENT(E)) = 3/6
Il s’agit d’un(e) chien(ne) confirmé(e), ayant obtenu, en étant âgé de 15 mois au minimum, le qualificatif EXCELLENT dans deux expositions, Spéciale de Race, Régionale d'élevage, Nationale d'élevage ou Championnat de France, (en classe jeune, intermédiaire, ouverte ou champion) sous 2 juges différents, qu’il(elle) ait réussi le test de caractère (organisé par le club de race), qu’il(elle) ait obtenu les lettres A ou B à la lecture officielle de dépistage de la dysplasie de la hanche (HD), qu’il(elle) ait obtenu les mentions 0, SL ou 1 à la lecture officielle de dépistage de la dysplasie des coudes (ED) et qui soit titulaire d'un pedigree complet (parents, grand-parents et arrières grand-parents).


COTATION 4
: RECOMMANDÉ(E) = 4/6.
Il s’agit d’un(e) chien(ne) confirmé(e), ayant obtenu, en étant âgé de 15 mois au minimum, le qualificatif EXCELLENT dans trois expositions, Spéciale de Race, Régionale d'élevage, Nationale d'élevage ou Championnat de France, (en classe jeune, intermédiaire, ouverte ou champion) sous 3 juges différents dont 1 EXCELLENT au Championnat de France ou à la Nationale d'élevage, qu’il(elle) ait réussi le test de caractère (organisé par le club de race), qu’il(elle) ait obtenu les lettres A ou B à la lecture officielle de dépistage de la dysplasie de la hanche (HD), qu’il(elle) ait obtenu les mentions 0, SL ou 1 à la lecture officielle de dépistage de la dysplasie des coudes (ED) et qui soit titulaire d'un pedigree complet (parents, grand-parents et arrières grand-parents).

COTATION 5 : ELITE B = 5/6.
Il s’agit d’un reproducteur, mâle ou femelle, ayant produit en 1ère génération :
* pour le mâle : au moins 5 descendants côtés 3/6 (sélectionnés) et ce avec deux lices différentes,
* pour la femelle : au moins 5 descendants côtés 3/6 (sélectionnés) en 2 portées.


COTATION 6
: ELITE A = 6/6.
Il s’agit d’un(e) chien(ne) qui est à la fois Recommandé(e) et Elite B.


CHAMPION(NE) DE France.
Il s’agit d’un(e) chien(ne) ayant obtenu le CACS (Certificat d’Aptitude et de Conformité au Standard), soit du Championnat de France, soit de la Nationale d’Elevage organisé par l’AFBS, + un CACS obtenu dans une exposition internationale, + 1 CACS obtenu en exposition nationale, avec trois juges différents, les deux derniers CACS ayant été obtenus moins de deux ans après le CACS du Championnat de France ou de la Nationale d’Elevage. Le(a) chien(ne) doit par ailleurs avoir passé avec succès le test de caractère et avoir obtenu les lettres A ou B à la lecture officielle de dépistage de la dysplasie de la hanche (HD).